DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de froid entre Obama et Poutine

Vous lisez:

Coup de froid entre Obama et Poutine

Taille du texte Aa Aa

La relation entre le président américain et son homologue russe n’est décidément pas au beau fixe. Leur dernier tête-à-tête en juin en Irlande du Nord avait déjà été très frais et l’affaire Snowden l’a hissé au niveau de l‘ère glacière.

Le chef de la Maison Blanche a du coup annulé une rencontre bilatérale prévue début septembre à Moscou comme l’explique la porte-parole du Département d’Etat : “Il n’y a pas eu de progrès significatifs sur les grands problèmes pour organiser un sommet au niveau des présidents. Dès lors, cela n‘était pas constructif pour le moment”.

Washington ne décolère pas et parle même de “décision décevante” depuis que la Russie a accordé l’asile politique à Edward Snowden. Ancien consultant des services secrets américains, ce dernier a révélé un vaste programme de surveillance des télécommunications mondiales organisé par la NSA.

Barack Obama reproche à Moscou “de retomber parfois dans une mentalité de “Guerre froide” mais pour cet analyste la crise actuelle remonte en fait à plusieurs mois : “Après la réélection de Barack Obama, il y a eu une volonté de travailler sur un cadre commun avec le gouvernement russe. Et donc depuis plusieurs mois, l’administration américaine a tenté de le faire par étapes avec les russes mais sans réelles avancées. La décision d’Obama de ne pas venir à Moscou vient plus d’une frustration accumulée sur l‘échec d’un ordre du jour commun avec les Russes plutôt que les retombées immédiates de l’affaire Snowden”.

Moscou se dit déçu mais Russes et Américains vont devoir aller de l’avant quoiqu’il arrive car l’agenda international est chargé. C’est pourquoi Barack Obama se rendra bien au G20 de St Pétersbourg les 5 et 6 septembre prochain.