DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : un premier jour de l'Aïd calme malgré la fin de la trêve


Egypte

Egypte : un premier jour de l'Aïd calme malgré la fin de la trêve

Jour de prière en Egypte avant, peut-être, une ultime confrontation. Pro et anti-Morsi ont prié avec ferveur en ce premier jour de l’Aïd au Caire, occupant toujours leurs bastions respectifs de la capitale égyptienne.

Le gouvernement intérimaire installé par l’armée a annoncé hier que la trêve respectée pendant le ramadan prenait fin et que les pro-Morsi allaient devoir évacuer.

Et pourtant :
“La révolution va continuer, déclare ce Frère musulman. Quiconque pensait que la révolution allait s’arrêter une fois le Ramadan terminé avait tort”.

Place Tahrir, ceux qui n’ont pas voulu des Frères musulmans, ceux qui ont soutenu l’armée, et beaucoup de militaires sont toujours là. Ambiance de prière également, et inquiétudes quant au futur du pays :

“Je suis très triste de ce qui se passe en Egypte. Aujourd’hui c’est l’Aïd et la population égyptienne est coupée en deux, deux écoles de pensée, et c’est dommage car les deux sont musulmans”.

Adly Mansour, le président par intérim, et le général Sisi, chef de l’armée, ont très symboliquement prié ensemble dans une mosquée militaire. Beaucoup s’attendent à ce qu’ils donnent très bientôt l’ordre de faire évacuer par la force les pro-Morsi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Picasso, Monet : les tableaux de maître ont fini dans un poêle en Roumanie