DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le trafic reprend au compte-goutte à l'aéroport international de Nairobi

Vous lisez:

Le trafic reprend au compte-goutte à l'aéroport international de Nairobi

Taille du texte Aa Aa

La situation restait assez confuse ce vendredi matin à l’aéroport international de Nairobi au Kenya. Le site a été en partie ravagé par un gigantesque incendie, mercredi, ce qui a entraîné l’annulation de tout le trafic.

Quelques vols ont repris depuis hier, mais au compte-goutte.

Les voyageurs prennent leur mal en patience, même si certains déplorent le manque d’informations.

Mara, touriste américaine, fait la queue à l’extérieur de l’aéroport. Elle raconte qu’elle est censée prendre un vol qui doit décoller à 8h10. “Mais avec le monde qu’il y a, dit-elle, on n’arrivera pas à l’attraper. On doit aller à Amsterdam, pour une correspondance pour Atlanta en Géorgie. Mais je pense qu’on ne sera pas à temps. On sera donc coincé à Amsterdam”.

Le feu s’est déclaré mercredi matin pour une raison indéterminée au terminal des arrivées internationales.

Depuis, certains avions utilisent le terminal réservé aux vols intérieurs. Les autres sont déroutés vers les autres aéroports du pays.

Selon les autorités, plus de 15 000 passagers transitent chaque jour par l’aéroport international de la capitale kényane.

Cet incendie est survenu 15 ans jours pour jour après les attentats contre les ambassades américaines à Nairobi et Dar es-Salam.
Pour l’heure, rien ne permet de faire le lien entre ces attaques et l’incendie. Pour autant, les enquêteurs kenyans sont épaulés par des experts du FBI et d’autres agences étrangères.