DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

République centrafricaine : les déplacés abandonnés à leur sort

Vous lisez:

République centrafricaine : les déplacés abandonnés à leur sort

Taille du texte Aa Aa

La situation humanitaire est alarmante en République centrafricaine, et la communauté internationale se mobilise peu. Le Programme Alimentaire Mondial a toutefois décidé de renforcer sa distribution de nourriture. Selon l’ONU, plus de 1,5 millions de personnes ont besoin d’une aide urgente, 12.000 enfants souffrent de grave malnutrition.
Mais l’aide alimentaire a beaucoup de mal à parvenir à la population déplacée loin de la capitale, Bangui. Des bandes incontrôlées de la Séléka, la coalition de groupes rebelles, sèment la terreur en assassinant, en violant et en pillant.

La Séléka a chassé le président François Bozizé du pouvoir en mars dernier, mais les chefs de la rébellion ont du mal à maintenir la sécurité. Un rapport de l’ONU fait état d’un nombre croissant d’exactions, et le Conseil de sécurité pourrait décider de prendre des sanctions.