DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Suisse : les demandeurs d'asile interdits de plusieurs lieux publics


Suisse

Suisse : les demandeurs d'asile interdits de plusieurs lieux publics

La petite ville de Bremgarten, près de Zurich, vient d’interdire l’accès de certains lieux publics aux demandeurs d’asile. Une mesure, qualifiée de discriminatoire par des organisations de défense des droits de l’Homme, et qui intervient après l’ouverture d’un centre d’accueil pour réfugiés. L’interdiction concerne principalement les zones autour des écoles, les piscines ou autres places sportives.

Le maire de Bremgarten, Raymond Tellenbach, justifie cette décision : ‘‘Nous avons voulu cette interdiction pour des raisons de sécurité, pour éviter les problèmes avec les habitants, surtout avec les écoliers et écolières. Nous voulons nous assurer qu’ils ne seront pas importunés d’une manière ou d’une autre.’‘

L’Office fédéral de l’immigration suisse a approuvé ces mesures qu’il juge nécessaire pour ‘‘garantir une bonne coexistence entre les habitants et les demandeurs d’asile’‘. Mais certains députés crient au racisme : ‘‘Cela me rappelle l’apartheid. Cette mesure crée deux classes de citoyens : ceux qui peuvent aller partout, et ceux qui ne peuvent pas, à cause de leur statut de résident’‘, dit la députée socialiste Silvia Schenker.

A cette polémique, est venue s’ajouter le coup de gueule d’Oprah Winfrey. La reine du talk-show affirme avoir été victime de racisme à Zurich, où une vendeuse aurait refusé de lui montrer un sac à main, sous prétexte qu’il était trop cher.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : examen précis de tout le réseau ferroviaire