DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gibraltar : une base stratégique au coeur de la querelle entre Madrid et Londres

Vous lisez:

Gibraltar : une base stratégique au coeur de la querelle entre Madrid et Londres

Taille du texte Aa Aa

Des navires de guerre de la Royal Navy ont quitté l’Angleterre aujourd’hui en direction de Gibraltar.

Ils vont simplement y faire escale mais la presse espagnole interprète ce déploiement comme une intimidation de la part de Londres dans le cadre du différend qui l’oppose à Madrid au sujet du petit territoire britannique du sud de la péninsule ibérique.

Les tensions se sont intensifiées depuis le 24 juillet. Les autorités britanniques de Gibraltar ont provoqué la colère de l’Espagne en coulant des blocs de béton au large de leurs côtes pour stopper les incursions des pêcheurs espagnols.

En représailles, Madrid a multiplié les contrôles douaniers à la frontière de Gibraltar et de très longues files d’attente se sont formées. Une file d’attente de plusieurs kilomètres s’est formée mardi matin à la frontière entre l’Espagne et le territoire britannique de Gibraltar.

“Ils fouillent les voitures de façon intensive”, note un automobiliste. “C‘était pas comme ça avant, c’est plus difficile maintenant mais bon c’est leur boulot.”

“Les contrôles sont durs”, constate une Espagnole. “Ils manquent de respect aux travailleurs. On est 10 000 à traverser chaque jour pour aller bosser à Gibraltar. Il y a aussi 15 000 Espagnols qui traversent pour rentrer à la maison ou pour aller faire des courses. Donc ça affecte 25 000 personnes !”

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a averti que son pays prendrait “toutes les mesures nécessaires” pour défendre ses intérêts.

De son côté le Premier ministre britannique David Cameron a évoqué un “risque réel” d’une détérioration diplomatique à propos de ce territoire stratégique de 7 km².

Avec AFP