DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël annonce la libération de 26 prisonniers palestiniens


Israël

Israël annonce la libération de 26 prisonniers palestiniens

Conformément à l’accord préalable à la relance des négociations de paix, Israël a annoncé ce lundi matin la libération de 26 prisonniers palestiniens. 14 d’entre eux retrouveront leur famille à Gaza.

Parmi eux, Fayez-el-Khor, accusé en 1985 d’avoir tué deux israéliens et planifié l’assassinat du Premier ministre Itzhak Rabin. Pour son père, c’est trop beau pour être vrai :

“Je n’y croirai pas tant que je ne serrerai pas les mains de mon fils. Et là je pourrai dire qu’il est rentré. Mais tant que je ne peux pas le toucher, c’est difficile de croire ou d’espérer qu’il sera relâché.”

Les 26 détenus palestiniens devraient être libérés avant la reprise des pourparlers ce mercredi.

“Je pense que c’est une bonne étape et c’est quelque chose d’important pour nous, a déclaré Issa Qaraqe, ministre palestinien des affaires des prisonniers.

Les prisonniers vont être relâchés. La plupart d’entre eux a été condamnée à perpétuité, et la majorité a été détenue plus de 20 ans dans les geôles de l’occupant. C’est un aboutissement important.”

Une partie des israéliens a critiqué cette libération de prisonniers, à l’instar de Yossi Itzur, père d’une victime israélienne :

“On a fait du chantage au Premier ministre pour qu’il relâche ces terroristes, il n’y a aucune raison de les relâcher. Les négociations auraient du se tenir sans condition préalable.”

Selon certains médias israéliens, l’annonce de nouvelles constructions à Jérusalem-Est et en Cisjordanie vise à calmer l’aide dure de la coalition du Premier ministre Benyamin Netanyahu, hostile à cette libération de prisonniers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cristina Kirchner perd du terrain lors de primaires aux législatives