DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lavillenie pas assez haut perché, le sprint jamaïcain encore en Or


Sport

Lavillenie pas assez haut perché, le sprint jamaïcain encore en Or

Le sprint vaut de l’Or en Jamaïque

Comme Usain Bolt, Shelly-Ann Fraser-Pryce a largement dominé le 100 mètres en 10 secondes et 71 centièmes, meilleure performance mondiale de l’année.

La double championne olympique en titre remporte ses deuxièmes mondiaux après ceux de 2009. Elle devance l’Ivoirienne Murielle Ahouré et l’Américaine Carmelita Jeter, championne du monde en titre.

L’incroyable finish de Christine Ohuorogu sur 400m

Il aura fallu attendre la photo finish pour les départager : deux athlètes qui bouclent leur tour de piste dans le même temps, en 49 secondes et 41 centièmes.

C’est finalement Christine Ohuorogu qui devient championne du monde du 400m. La Britannique, vice-championne olympique à Londres, a volé la victoire sur le fil à la Botswanaise Amantle Montsho. La Russe Antonina Krivoshapka est 3e.

Le poids de l’expérience pour Valérie Adams

Et de quatre pour Valérie Adams ! La Néo-zélandaise est désormais quadruple championne du monde du lancer de poids avec un jet à 20,88 mètres. Sur le podium également : l’Allemande Christina Schwanitz (20,41 m) et la Chinoise Gong Lijiao (19,95 m).

Lavillenie tend une perche à Holzdeppe

Encore raté pour Renaud Lavillenie. Le Français, mal à l’aise dans son concours, a laissé le champ libre à Raphael Holzdeppe, qui lui a volé la vedette à Moscou. L’Allemand est devenu champion du monde de saut à la perche en réussissant à sauter 5m89…tout comme le Français. La différence s’est faite au nombre d’essais, Holzdeppe ayant passé toutes ses barres du premier coup.

Champion du monde en salle, champion d’Europe en salle et en plein air, champion olympique, il ne manque donc qu’un titre à Renaud Lavillenie, celui de champion du monde ! Il lui faudra encore attendre Pékin 2015 pour tenter de le devenir. Il était aussi le seul cette année à avoir sauté à 6m02.

Quant à Björn Otto, 3e, il rétrograde d’une place sur le podium par rapport à Londres (5m82).

Coup de massue pour Krisztian Pars au marteau

L’or dès le premier essai pour le Polonais Pawel Fajdek au marteau : 81m97, de quoi tuer le suspens du concours. L’argent s’est négocié à 80m30 pour le Hongrois Krisztian Pars, le champion olympique qui était le grand favori de la compétition. Le bronze revenu au Tchèque Lukas Melich.

Doublé américain sur 110m haies

Le style n’est pas très académique mais le passage de haies terriblement efficace : la marque de fabrique de David Oliver, nouveau champion du monde du 110m haies en 13 secondes 00.
Les Etats-unis réalisent le doublé avec Ryan Wilson en argent (13.13). Le champion d’Europe, Sergey Shubenkov offre à la Russie une médaille de bronze (13.24).

Le tenant du titre Jason Richardson (USA) et le champion olympique Aries Merritt (USA), également détenteur du record du monde (12.80), ont pris respectivement les quatrième et sixième places, en 13 sec 27 et 13 sec 31.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Bolt efface Daegu