DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les pro-Morsi poursuivent leur sit-in en attendant une intervention imminente de l'armée égyptienne


Egypte

Les pro-Morsi poursuivent leur sit-in en attendant une intervention imminente de l'armée égyptienne

Les partisans du président islamiste déchu le 3 juillet dernier sont déterminés. Ils ont appelé à poursuivre la mobilisation alors que l’ultimatum sur la dispersion de leur rassemblement a été fixé à la fin du ramadan.

Hier soir, s’achevait justement les 4 jours fériés décrétés à l’occasion de l’Aid-el-Fitr, la fête de fin du ramadan. Depuis plus d’un mois, des milliers d’islamistes sont barricadés avec femmes et enfants sur deux places du Caire.

Et pour ce leader des Frères Musulmans, pas question de renoncer : “C’est un sit-in pour tous les enfants d’Egypte et toute tentative de nous assiéger ou d’imposer une mort lente en nous coupant l’eau et les vivres ou l‘électricité est un crime. Ceux qui feront cela en seront tenus pour responsables. Et toute attaque ou le meurtre d’Egyptiens sur la base des différences politiques par la police ou l’armée comme cela se passe maintenant sera également punis et pourraient aussi enflammer toute l’Egypte”.

Pour les islamistes, le général al-Sissi est un “traître et un meurtrier”. Le chef de l’armée, nouvel homme fort du pays est caricaturé en marionnette même si l’heure n’est plus à la plaisanterie compte tenu de la tension extrême qui a déjà provoqué la mort de centaines de personnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Le dépouillement du 2nd tour a commencé au Mali