DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Espagne ralentit l'accès à Gibraltar

Vous lisez:

L'Espagne ralentit l'accès à Gibraltar

Taille du texte Aa Aa

Des files d’attentes interminables, nous sommes à la frontière entre l’Espagne et Gibraltar, il faut patienter cinq heures avant de pouvoir traverser. Les douaniers espagnols, à la demande de Madrid, font du zèle. Les autorités de Gibraltar condamnent ces contrôles douaniers, l’Espagne affirme qu’ils sont nécessaires pour lutter contre la contrebande. La tension diplomatique entre le territoire britannique et l’Espagne est à son comble.
“Nous voulons ouvrir un dialogue, pour trouver un accord, dit Ana Pastor, la ministre du Développement . L’Espagne doit défendre ses intérêts et c’est ce que le gouvernement espagnol est en train de faire en ce moment car il est dans son droit.”.

Gibraltar demande une enquête à la commission européenne, sur les agissements de l’Espagne .

“Je pense que le moyen de ne pas créer de conflits internationaux est de ne pas créer des files d’attente aux frontières qui affectent les personnes âgées, les infirmes et les plus jeunes, répond le ministre en chef de Gibraltar, Fabian Picardo . Je pense que la meilleure chose à faire est d’aller devant les tribunaux internationaux prévus à cet effet et à l’Onu en octobre, je mettrai au défi l’Espagne d’aller devant un tribunal international ou d’entamer un dialogue politique.”

Selon Gibraltar, ces contrôles espagnols, sont des mesures de représaille à sa décision de jeter des blocs de béton pour former un récif artificiel. Opération dénoncée par les marins espagnols et par Madrid.