DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ex-parrain de Boston condamné à 83 ans pour meurtres

Vous lisez:

L'ex-parrain de Boston condamné à 83 ans pour meurtres

Taille du texte Aa Aa

Il a longtemps été l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI. A 83 ans, il vient d‘être reconnu coupable par un jury du massachussets de 11 des 19 meurtres pour lesquels il était jugé, mais aussi Bulger a aussi de 31 chefs d’accusation sur 32, dont extorsion, blanchiment d’argent ou trafic d’armes.

James Bulger a fait ses armes dans le crime organisé à 14 ans. Il deviendra le parrain de la pègre des années 70 et 80, à Boston. Après 16 ans de cavale, il est arrêté en 2011 à Santa Monica en Californie, où il vivait sous un faux nom avec sa compagne.

L’homme, mutique, a qualifié son procès de “farce”, au préxtexte qu’on l’empêchait de donner sa version des faits.

A l’extérieur de la cour, Patricia Donahue, femme d’une victime, exprime son soulagement à l’issue du verdict :

“J‘étais un peu nerveuse, j’entendais “non prouvé”, “non prouvé”, donc quand le cas de mon mari est arrivé et qu’il a été reconnu coupable, je n’ai pas pu retenir mon émotion.”

Le patron du “gang de Winter Hill” a notamment inspiré le personnage de Jack Nicholson dans le film “Les Infiltrés” de Martin Scorcese

Le réalisateur y explorera sa collaboration avec les autorités : Bulger était l’informateur du FBI, il a permis de faire tomber les gangs rivaux de Boston, au premier rang desquels, la mafia italienne.