DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elena Isinbayeva : l'or au bout de la perche...encore !

Vous lisez:

Elena Isinbayeva : l'or au bout de la perche...encore !

Taille du texte Aa Aa

Elena Isinbayeva est bien la “tsarine” de la perche. L’athlète russe a décroché sa troisième couronne mondiale en plein air. Elle est allée chercher l’Or à 4m89, sept centimètres de plus que la championne olympique en titre, l’Américaine Jennifer Suhr. La Cubaine Yarisley Silva est en bronze.

Elena Isinbayeva n’a pas réussi à battre son propre record de 5m06 avec une barre à 5m09. Peut-être un nouveau défi à venir pour la perchiste russe qui souhaite, pour l’instant, faire une pause dans sa carrière.

Le Kenya profite de l’absence de la championne en titre sur 3000m steeple

Doublé kenyan sur 3000m steeple, en l’absence de la Russe Yuliya Zaripova, tenante du titre et championne olympique. Milcah Cheywa devance sa compatriote Lydia Chepkurui. L’Ethiopienne Sofia Assefa complète le podium.

Melnychenko athlète complète

C’est l’athlète la plus complète de ces Mondiaux : Hanna Melnychenko a remporté l’heptathlon. L’Ukrainienne, en tête dès la deuxième épreuve, a su contenir le retour de Brianne Theisen Eaton, l‘épouse d’Ashton Eaton le champion du monde du décathlon. La Néerlandaise Dafne Schippers est troisième.

Et de deux pour LaShawn Merritt, Borlée 4e

43 secondes et 74 centièmes. Meilleure performance mondiale de l’année pour LaShawn Merritt en finale du 400m. Il redevient champion du monde du tour de piste devant un autre Américain Tony McQuay et le Dominicain Luguelin Santos. Le Belge Jonathan Borlée termine au pied du podium.
LaShawn Merritt avait été suspendu pour dopage de fin 2009 à fin 2011.

L’Ethiopie sacrée sur 800m

Toute première médaille d’or d’envergure en plein air sur 800m pour l’Ethiopie grâce à Mohammed Aman qui boucle ses deux tours en 1 min 43 sec et 31/100e. L’Américain Nick Symmonds est vice-champion du monde et Ayanleh Souleiman offre à Djibouti le bronze.
Le Français Pierre-Ambroise Bosse prend la 7e place. Il aurait dû battre son record personnel pour monter sur le podium.

La joie communicative de Robert Harting

Troisième titre consécutif et troisième maillot déchiré pour le discobole allemand grâce à un lancer à 69m11. L’argent revient au Polonais Piotr Malachowski le bronze à l’Estonien Gerd Kanter.

“Jamais deux sans trois” aurait pu dire la Russie…

Le doublé pour la Russie sur le 20 kilomètre marche féminin. Elena Lashmanova a décroché l’or, de justesse. Un peu désorientée en entrant dans le stade, elle a vu fondre sur elle sa compatriote Anisya Kirdyapkina qui a franchi la ligne trois secondes plus tard. La Chinoise Hong Liu est troisième. Les Russes auraient même pu réaliser le triplé si Vera Sokolova n’avait pas été disqualifiée dans les derniers hectomètres.