DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Bahreïn, la police s'oppose aux rassemblements de l'opposition chiite


Bahreïn

A Bahreïn, la police s'oppose aux rassemblements de l'opposition chiite

Un important dispositif de sécurité avait été mis en place près de l’ambassade américaine à Manama-

Des manifestants ont tenté de se rassembler à l’appel de Tamarrod, un groupe de l’opposition chiite qui s’inspire du mouvement égyptien du même nom. L’objectif de la manifestation était d’instaurer une “véritable démocratie comme celles qui existent dans des pays occidentaux”.

La police a tiré des gaz lacrymogènes et des chevrotines en direction de centaines de personnes qui s‘étaient aventurées dans les rues de la capitale et d’autres villages.

En prévision de cette manifestation, le roi avait interdit toute rassemblement public à Manama déjà secoué par un forte mouvement de contestation chiite en 2011.

Les Nations Unies ont demandé le respect de la liberté d’expression et de rassemblement pacifique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le typhon Utor touche la Chine après les Philippines