DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte: les Frères musulmans appellent à un grand rassemblement

Vous lisez:

Egypte: les Frères musulmans appellent à un grand rassemblement

Taille du texte Aa Aa

En Egypte, malgré l‘état d’urgence et les centaines de morts de la veille, les pro-Morsi poursuivent la mobilisation.

Les Frères musulmans ont appelé leurs partisans à manifester vendredi au Caire. Cet appel fait craindre une nouvelle flambée de violences. Le ministère de l’Intérieur a en effet annoncé que la police était autorisée à tirer à balles réelles sur les manifestants attaquant des biens publics ou les forces de l’ordre.

Cette annonce intervient après la mort ce jeudi de neuf policiers et militaires, tués dans plusieurs attaques à travers le pays.

A Alexandrie, une manifestation similaire a eu lieu pour protester contre le massacre de la veille.

A Gizeh, dans la banlieue du Caire, deux bâtiments abritant le siège du gouvernorat ont été attaqués et incendiés. En réaction, les jeunes révolutionnaires du mouvement Tamarrod, ont appelé à former des comités populaires pour protéger les bâtiments publics.

“ J’ai me tenais à l’entrée du bâtiment de la préfecture. Ils se sont rassemblés et ils étaient de plus en plus nombreux à essayer de défoncer les grilles du bâtiment.. Parmi eux, sont entrés des gens avec des cocktails molotov, des armes automatiques et des pistolets.” affirme un témoin de l’assaut.

Les pompiers sont intervenus pour éteindre l’incendie. La télévision d’Etat a attribué cette attaque à des partisans des Frères musulmans.

“La réaction des Frères musulmans et de leurs sympathisants évoluent et se muent en actes de violence à travers des attaques contre des bâtiments du gouvernement pour les détruire tandis que les Forces Armées Egyptiennes multiplient leurs efforts pour capturer les individus impliqués dans ces actes de violence.” raconte Mohamed Shaikhibrahim, notre correspondant au Caire.