DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : Marikana se souvient, un an après

Vous lisez:

Afrique du Sud : Marikana se souvient, un an après

Taille du texte Aa Aa

Les mineurs de Marikana ont commencé à commémorer vendredi le premier anniversaire d’un événement tragique de l’histoire de l’Afrique du Sud. Le 16 août 2012, sur un site d’extraction de platine, à une centaine de km de Johannesburg, la police a tiré à bout portant sur des grévistes, qui revendiquaient des hausses de salaires. Bilan : 34 morts et 78 blessés. Une commission d’enquête a été mise en place mais ses résultats se font attendre.

Les cérémonies sont organisées par le syndicat AMCU, à l’origine du mouvement social de l’an dernier. Elles sont boycottées par l’organisation rivale NUM, proche du parti au pouvoir, ANC. L’ANC qui,
comme le gouvernement, ne s’associe pas non plus à cette journée.

Quant au président sud-africain Jacob Zuma, il s’est contenté d’un communiqué appelant ses concitoyens à réfléchir “pour éviter que de tels événements ne se reproduisent”…