DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bondarenko plane, Kemboi cumule


Sport

Bondarenko plane, Kemboi cumule

Bohdan Bondarenko survole le concours du saut en hauteur pour coiffer la couronne de champion du monde. A Moscou, l’Ukrainien franchit à son deuxième essai une barre placée à 2 mètres 41 pour écoeurer le Qatari Mutaz Barshim et le Canadien Erik Drouin. Il tente ensuite, en vain, de battre le record du monde à 2 mètres 45 établi il y a 20 ans par Javier Sotomayor.

Ezekiel Kemboi est décidément intouchable sur 3.000 mètres steeple où il ajoute un troisième titre mondial consécutif à ses deux titres olympiques. Le vétéran kényan devance son jeune compatriote Conselsus Kipruto et le Français Mahiedine Mekhissi, un habitué des podiums.

Fin de course haletante sur 400 mètres haies où Jehue Gordon devance d’un centième de seconde l’Américain Michael Tinsley. Le prodige trinidadien s‘était révélé aux Mondiaux de Berlin en 2009 en prenant la quatrième place alors qu’il n’avait que 17 ans.

Moins de suspense chez les femmes avec une finale parfaitement maîtrisée par la Tchèque Zuzana Hejnova. Avec un chrono de 52.83, elle bat son record personnel et repousse à plus d’une seconde les Américaines Dalilah Muhammad et Lashinda Demus.

De son côté, Abeba Aregawi remporte le 1.500 mètres aux dépens de celle qui était la tenante du titre, l’Américaine Jennifer Simpson. La Suédoise d’origine éthiopienne boucle son dernier tour de piste en moins de 59 secondes !

Le bronze aux championnats du monde en 2011, l’argent aux Jeux olympiques en 2012 et l’or aux Mondiaux-2013 : progression logique pour Caterine Ibarguen qui devient la première athlète colombienne à obtenir une telle récompense grâce à un triple saut mesuré à 14 mètres 85.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

L'improbable "Dream Team"