DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie se désengage d'EADS


monde

La Russie se désengage d'EADS

La Russie va réduire sa participation dans EADS. La banque publique Vnecheconombank (VEB) a en effet commencé à vendre la part de 5,02% qu’elle détenait dans le géant européen de l’aviation, société mère d’Airbus, dans le but de financer des projets dans l’aviation civile en Russie.

Selon le journal Vedomosti, la banque VEB a déjà réduit depuis la fin de juillet dernier, sa part à 2,88%. Le produit de la vente, estimées à 763 millions d’euros, sera investi dans Sukhoi Aviation civile, joint-venture entre le russe Sukhoi (75%) et l’italien Finmeccanica (25%), qui produit le Superjet 100.

La joint-venture a besoin de ressources pour restructurer sa dette importante (plus de deux milliards de dollars), tandis que le SuperJet peine à enregistrer des commandes d’achat, surtout à l‘étranger.

Après être passé en dessous du seuil de 3% dans la participation d’EADS, VEB n’a plus l’obligation d’informer le marché de toute nouvelle cession.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hasni Abidi : "La communauté internationale ne doit pas laisser les Egyptiens face à leur propre sort"