DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le siège par la police et l'armée d'une mosquée du Caire se poursuit

Vous lisez:

Le siège par la police et l'armée d'une mosquée du Caire se poursuit

Taille du texte Aa Aa

A l’intérieur de la mosquée Al-Fath du Caire se trouvent plusieurs centaines de partisans des Frères musulmans, les pro-Morsi ; à l’extérieur, outre les forces de l’ordre, de nombreux opposants aux Frères musulmans, les anti-Morsi, se sont rassemblés.

Des femmes et des enfants, quelques hommes aussi, ont accepté de sortir du lieu saint. Les autres refusent toujours. En particulier parce qu’ils réclament des garanties du pouvoir : ne pas être arrêtés et ne pas être non plus attaqués par leurs opposants.

Jusqu‘à présent, la police paraît vouloir trouver une solution pacifique. La question est : la détermination des personnes réfugiées à l’intérieur
de la mosquée conduira-t-elle le pouvoir à changer de stratégie ? Le précédent de ces derniers jours peut faire craindre le pire. L‘épreuve de force continue…