DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scènes de guerre civile en Égypte

Vous lisez:

Scènes de guerre civile en Égypte

Taille du texte Aa Aa

Cette nuit, la police assiégeait près d’un millier de manifestants islamistes retranchés dans la mosquée al-Fath transformée en morgue de fortune au centre du Caire. Les pro-Morsi affirment y abriter une vingtaine de corps. Chaque camp accuse l’autre de lui tirer dessus. A Suez, des douzaines de manifestants ont été blessés par balle.

Depuis mercredi, plus de 700 personnes ont péris dans les affrontements entre les forces de l’ordre et les partisans du président déchu. Plus d’un millier de personne ont été interpellées dans la seule journée d’hier, un vendredi de colère décrété par les frères musulmans après la violente répression de l’armée au pouvoir.

La confrérie islamiste a annoncé une série de manifestations
quotidiennes dès aujourd’hui alors que le gouvernement a donné l’autorisation aux forces de sécurité de tirer à balles réelles pour, je cite, se défendre et protéger les bâtiments publics.