DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Armes chimiques : des experts de l'ONU en Syrie


Syrie

Armes chimiques : des experts de l'ONU en Syrie

Des inspecteurs de l’ONU chargés d’examiner l’utilisation d’armes chimiques dans le conflit en Syrie sont arrivés aujourd’hui à Damas.

L’arsenal chimique syrien est considéré comme l’un des plus importants du Moyen-Orient mais il fait l’objet d’importantes supputations. Chaque camp accuse l’autre d’en faire usage.

Avec ou sans armes chimiques, les combats continuent. Sur ces images publiées sur internet, les rebelles assiègeraient une base militaire d’Idlib dans le nord un pays. Dans la capitale Damas aussi les forces pro-Assad subiraient leurs assauts.

Loin des combats, des milliers de Kurdes syriens fuient en Irak.
Selon les Nations unies, près de 7 000 réfugiés ont traversé la frontière ces dernières semaines. Les autorités kurdes, elles, parlent de 15 000 personnes.

“Là où on vit, c’est la famine et il n’y a pas de travail”, explique un réfugié. “Les gens sont obligés de prendre la route parce que la situation empire jour après jour. Chaque jour qui passe, le pays est de plus en plus meurtri. On n’est plus en sécurité.”

L’Irak accueille dans des conditions catastrophiques plus de 154 000 Syriens, en grande majorité Kurdes. La guerre civile dure depuis mars 2011. Elle a forcé plus de 2 millions de Syriens à quitter leur pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Philippines : les secours veulent croire au miracle après le naufrage d'un ferry