DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Egypte anticipe des sanctions financières et les dénonce


Egypte

L'Egypte anticipe des sanctions financières et les dénonce

Le gouvernement égyptien n’entend pas se voir dicter sa conduite par des pays étrangers. Son ministre des Affaires étrangères Nabil Fahmy l’a déclaré publiquement dimanche. Et les Occidentaux peuvent se sentir particulièrement visés.

“L’aide financière accordée à l’Egypte nous est utile, elle n’est pas gaspillée, elle est bien utilisée, avec des objectifs précis, a-t-il assuré. Et nous espérons continuer à en bénéficier. Cela dit, menacer de couper cette aide financière dans la période actuelle, c’est inacceptable.”

L’allusion est on ne peut plus claire… et d’actualité, alors que les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) doivent se retrouver ces prochains jours pour évoquer le cas égyptien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Canada : 40 serpents dans une chambre d'hôtel