DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Philippines : les secours veulent croire au miracle après le naufrage d'un ferry


Philippines

Philippines : les secours veulent croire au miracle après le naufrage d'un ferry

Les garde-côtes philippins poursuivent leurs opérations pour retrouver 85 personnes portées disparues après le naufrage d’un ferry au centre de l’archipel dans la nuit de vendredi à samedi.

Le dernier bilan fait état de 34 morts. Les familles attendent, comme Richard Ortiz, ce jeune homme, qui est sans nouvelle de plusieurs membres de sa famille. “Je prie pour qu’ils soient toujours en vie et que je les retrouve”, dit-il. “Je ne sais pas ce que je vais devenir s’ils sont morts. J’espère au moins qu’on retrouvera leurs corps.”

Le ferry transportait 830 passagers et membres d‘équipage. Il a coulé dans le port de Cebu, après une collision avec un cargo. Les garde-côtes continuent leurs investigations pour tenter de comprendre ce qui s’est passé.

“Il y a un couloir étroit de 550 mètres à l’intérieur duquel tous les bateaux peuvent entrer en collision mais il y a des règles”, explique William Melad, officier des garde-côtes philippins. “Qui a enfreint les règles ou est-ce quelqu’un a enfreint les règles, c’est l’enquête qui le dira.”

Les règles, ou plutôt l’absence de règles, voilà le problème. Les accidents maritimes sont fréquents aux Philippines, le plus souvent à cause de normes de sécurité peu strictes, de contrôles laxistes et de navires surchargés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Egypte anticipe des sanctions financières et les dénonce