DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : situation calme mais le pays est durablement déchiré

Vous lisez:

Egypte : situation calme mais le pays est durablement déchiré

Taille du texte Aa Aa

Le couvre-feu de la nuit est terminé, la vie peut reprendre au Caire. La capitale égyptienne était calme ce matin, après l’annulation de plusieurs manifestations par les Frères musulmans.

La mosquée al-Fath porte encore les stigmates des très graves violences de la semaine dernière, et le pays, désormais, est durablement déchiré.

“Ce que je pense de ce qui se passe, déclare un habitant du Caire, c’est que personne ne prends la peine d‘écouter l’autre camp, personne ne prend en compte ni même écoute les opinions des autres et c’est un dialogue de sourds, aucune solution ne semble se profiler à l’horizon”.

Près de 800 personnes, dont de nombreux supporters de Mohammed Morsi, sont morts dans des combats avec l’armée. La plupart d’entre eux ont péri sous les balles des hommes du général al-Sissi mercredi, quand ils ont fait évacuer les deux derniers points de ralliement des Frères musulmans.

N’ayant pas réagi aux accusations de massacre venues de l‘étranger, Sissi a au contraire tenu un discours très énergique et menaçant, promettant de nouvelles ripostes si ceux qu’ils qualifient d’islamistes choisissent la violence.

Malgré le retrait de l’appel à manifester des Frères musulmans, quelques rassemblements ont encore eu lieu hier en Egypte.