DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : fermer son compte bancaire ou démissionner

Vous lisez:

Russie : fermer son compte bancaire ou démissionner

Taille du texte Aa Aa

Le couperet est tombé en Russie. Tous les haut fonctionnaires, parlementaires et juges avaient jusqu’au 18 août pour fermer leurs éventuels comptes à l‘étranger. Ceux qui ne l’ont pas fait ont dû quitter leur poste immédiatement. Les présidents des deux chambres du Parlement assurent que tous les parlementaires se sont pliés à la règle.

“Les gens qui ne pensaient qu‘à leur bien-être en Occident ont maintenant plus peur de l’Etat, se félicite le président du comité national anti-corruption. Et la plupart d’entre eux craignent le pouvoir présidentiel”. L’exécutif russe n’a pas été épargné par cette loi adoptée au printemps dernier. Denis Sverdlov, vice-ministre des Télécommunications, a dû démissionner, tout comme Roman Abramovitch, gouverneur d’une région de l’Extrême-Orient russe.