DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : fin des mondiaux d'athlétisme, la controverse sur la loi anti-gay perdure

Vous lisez:

Russie : fin des mondiaux d'athlétisme, la controverse sur la loi anti-gay perdure

Taille du texte Aa Aa

Entre les ongles couleur arc-en-ciel de la championne suédoise du saut en hauteur et la défense par la “tsarine” russe du saut à la perche des couples normaux – hétérosexuels-, la question “gay” s’est invitée aux Mondiaux-2013 d’athlétisme de Moscou… Un peu trop selon le ministre russe des sports Vitaly Mutko, qui a estimé que les médias occidentaux en avaient trop fait.

“Nous voulons protéger nos enfants dont le psychisme n’est pas encore suffisamment formé contre l’abus de drogue, l’alcoolisme, et les relations sexuelles non traditionnelles, c’est l’objet de cette loi, a-t-il justifié lors de la conférence de presse de clôture des Mondiaux-2013 d’athlétisme.
Bienvenue en Russie, bienvenue à Sotchi, et laissez-moi vous dire une fois encore que le droits et les libertés des citoyens seront respectés ici, et qu’il n’y aura pas de discrimination.”

Les Jeux d’hiver de Sotchi sont prévus en février 2014, et le Comité international olympique (CIO) a martelé que cet événement sportif devait être “ouvert à tous”, sans aucune discrimination.

La loi russe qui interdit toute “propagande” homosexuelle devant des mineurs s’applique aux étrangers, qui risquent une amende de 2300 euros maximum et jusqu‘à 15 jours de détention.