DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hosni Moubarak pourrait être remis en liberté conditionnelle cette semaine


Egypte

Hosni Moubarak pourrait être remis en liberté conditionnelle cette semaine

Son avocat en a fait la demande aujourd’hui, après l’abandon par le parquet des accusations de corruption qui pesaient contre l’ancien président égyptien.

Hosni Moubarak fait toujours l’objet d’un autre procès pour sa responsabilité dans la mort de 800 manifestants
pendant la révolution qui a conduit à son éviction du pouvoir.

Dans le même temps, le grand nettoyage commencé par l’armée égyptienne se poursuit. Après Mohammed Badie, chef des Frères musulmans, ce sont deux hauts responsables de la confrérie, un conseiller en communication et un prédicateur, qui ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de fuir le pays, selon les médias officiels.

La dissolution des Frères musulmans a même déjà été évoquée par l’un de ses responsables.

Le site – toujours bouclé – de la mosquée al-Fath, lieu de rassemblement des pro-Morsi, et là où beaucoup d’entre eux ont péri, est lui en cours de réhabilitation.

A savoir aussi, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se retrouvent aujourd’hui pour une réunion d’urgence consacrée à la situation en Egypte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fukushima : le Japon réévalue la gravité de la fuite d'eau radioactive