DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : réunion d'urgence du Conseil de Sécurité de l'ONU


Syrie

Syrie : réunion d'urgence du Conseil de Sécurité de l'ONU

Photos et cartes à l’appui, l’opposition syrienne, réunie à Istanbul en Turquie, a organisé une conférence de presse sur ce qu’elle considère déjà comme la pire attaque dont elle ait été victime.

Selon plusieurs responsables de l’opposition, Bachar el-Assad a les mains libres pour agir comme il l’entend.

“Ce qui s’est passé aujourd’hui n’est aucunement acceptable, déclare Salem Al-Meslet, vice-président de la Coalition nationale Syrienne, mais ce qui est étrange pour nous c’est le silence de la communauté internationale. Et pour commencer, ils doivent envoyer les inspecteurs à Damas au bon endroit, et pas là où le régime veut qu’ils aillent”.

L’Union européenne, dont les ministres des Affaires étrangères étaient réunis à Bruxelles, a appelé de ses voeux une enquête “immédiate et approfondie” sur l’attaque aux gaz neur-toxiques présumée.

William Hague, chef de la diplomatie britannique :
“Si cela est vérifié cela constituerait une escalade choquante dans l’utilisation d’armes chimiques en Syrie. Nous sommes déterminés, les gens qui en sont responsables rendront un jour des comptes. J’espère que l‘équipe de l’ONU va profiter d’un accès sans restriction à la zone concernée”.

La Russie, alliée de Damas et principale responsable du blocage de la diplomatie internationale sur le conflit syrien, a parlé d’une “provocation” des insurgés syriens.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU doit se réunir d’urgence dans la journée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le retour de la télévision publique grecque