DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bradley Manning va demander la grâce présidentielle

Vous lisez:

Bradley Manning va demander la grâce présidentielle

Taille du texte Aa Aa

35 ans derrière les barreaux.
Si le soldat Bradley Manning entend déposer un recours en grâce auprès du président américain Barack Obama, l’annonce de sa peine de prison est tombée comme un couperet pour ses nombreux soutiens venus assister au procès.

Sortis en silence du tribunal de Fort Meade dans le Maryland, ils ont laissé éclater leur émotion à l’extérieur.

Pour eux, le soldat Manning reste un héros, un défenseur de la démocratie.

“On ressent de la tristesse, de la colère, de la déception, tous les sentiment qui découlent du chagrin, exprime l’un d’entre eux.
Les gens pleuraient après le procès, c’est un crime d’enfermer si longtemps un jeune homme qui a une conscience.”

Le jeune homme de 25 ans, au visage candide, a été reconduit à la prison de Fort-Leavenworth dans le Kansas.

Sa peine, qui a valeur d’exemple, est la plus longue prononcée jusque-là pour une fuite de documents confidentiels.
Une peine toutefois trop longue selon son avocat David Combs car supérieure à celle dont écopent “des agresseurs d’enfants”.

“Il est temps, a-t-il déclaré, de mettre fin aux souffrances de Brad. Il est temps pour notre président de chercher à protéger, plutôt que de punir, les lanceurs d’alerte. Il est temps pour notre président d’accorder sa grâce au soldat Manning.”

La Maison Blanche a confirmé que cette demande de grâce serait examinée.
Bradley Manning pourrait par ailleurs bénéficier d’une liberté conditionnelle après avoir purgé le tiers de sa peine.

“Cette sentence, commente notre envoyé spécial à Washington Stefan Grobe, pourrait être un message inquiétant pour Edward Snowden, agent du renseignement américain à l’origine de nombreuses fuites, et qui a reçu l’asile de la Russie.
Coupables ou non, l’Amérique doit à Manning et Snowden d’avoir ouvert un débat sur le secret défense.”