DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libération de Moubarak: "Nous allons retourner à un Etat policier"


Egypte

Libération de Moubarak: "Nous allons retourner à un Etat policier"

Du Caire à Port-Saïd en passant par Alexandrie ou Suez, La libération d’Hosni Moubarak faisait la Une de la presse égyptienne ce jeudi matin. Dans un pays déjà au bord du chaos, cette remise en liberté de l’ex-Raïs divise encore un peu plus des Egyptiens à bout de force.

“Vous vous sentez vraiment opprimé quand vous entendez cette nouvelle. Pourquoi avons-nous fait la révolution? C‘était pour changer, pour passer de l’heure d‘été à l’heure d’hiver, pour modifier nos numéros de téléphone. Vraiment, on se sent lésés et demain on va devoir tout recommencer du début et dire “Pars Moubarak, pars!”, dit un résident de Suez.

“Nous avons tout perdu. Et maintenant, nous allons retourner à un Etat policier et à l’injustice. Toutes ces choses négatives que nous espérions laisser très loin derrière nous sont de retour. Ils ont libéré Moubarak et vont libérer Habib el Adli et tous ceux de l’ancien régime et qu’est ce qui restera à Moubarak à pars reprendre le pouvoir?”, exprime un autre.

Beaucoup d’Egyptiens ont cependant confiance en leur justice et accepte de fait cette libération. Et puis Hosni Moubarak a vieilli, son âge avancé pourrait faire que certains, emprunts d’humanité, arrivent à lui pardonner.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hosni Moubarak a été libéré de prison