DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A son tour le Brésil prend des mesures pour soutenir sa monnaie


économie

A son tour le Brésil prend des mesures pour soutenir sa monnaie

Le Brésil qui fait partie avec la Russie, l’Inde et la Turquie des principales victimes du mouvement de défiance actuel vis-à-vis des grands pays émergents, prend des mesures qu’il veut adéquates pour défendre sa monnaie le réal attaqué sur les marchés à l’instar du rouble russe, de la roupie indienne et de la lira turque.
En trois semaines depuis fin juillet le réal a perdu 8% par rapport au dollar.
La Banque centrale du Brésil veut consacrer plus de 50 milliards de dollars d’ici la fin de l’année à la défense de sa monnaie. L’annonce de cette ligne défense suit de quelques heures la révision en baisse par le gouvernement des prévisions de croissance pour 2013 et 2014.
La maîtrise de l’inflation c’est l’autre grand défi du gouvernement de la présidente Dilma Roussef. La banque centrale brésilienne a récemment porté à 8,5% son principal taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation qui dépasse les 6% en taux annuel, et la fuite des capitaux. Mais cette hausse ralentit aussi la consommation et la croissance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Allemagne : la vigueur de la consommation porte la croissance