DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: mobilisation en baisse pour les Frères musulmans


Egypte

Egypte: mobilisation en baisse pour les Frères musulmans

Les Frères musulmans avaient fait de ce vendredi une “Journée des Martyrs”, et ils espéraient défiler en nombre à l’issue de la prière de la mi-journée. Mais ils n‘étaient que quelques milliers. Bien loin des grands rassemblements de ces dernières semaines. Et pour cause: la répression exercée par le pouvoir militaire a sérieusement limité la capacité de mobilisation des islamistes. Mais la détermination des manifestants n’en est que renforcée.

“Qu’un pays soit dirigé par des tanks et des canons, c’est quelque chose qu’on ne peut pas accepter, lance un des partisans des Frères musulmans. Si le conseil militaire continue de contrôler le pays comme il le fait, ça ne va pas durer. Il y aura une nouvelle révolution, de nouveaux mouvements révolutionnaires”.

En moins d’une semaine, près d’un millier de partisans du président déchu Mohamed Morsi ont été tués dans des heurts avec les forces de l’ordre, sans compter les arrestations de cadres des Frères musulmans. Les plus hauts dirigeants de la confrérie doivent d’ailleurs comparaître devant la justice à partir de ce dimanche. Ils sont poursuivis pour “incitation au meurtre”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Amour continue de faire des ravages dans l'extrême-Orient russe