DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : mobilisation anti-austérité dans le secteur de la santé


Grèce

Grèce : mobilisation anti-austérité dans le secteur de la santé

En Grèce, le secteur de la santé était perturbé ce vendredi, en raison d’un mouvement de grève des médecins et des infirmiers. Cette mobilisation visait à dénoncer les coupes budgétaires prévues par les autorités. Le gouvernement envisage ainsi de fermer plusieurs hôpitaux publics et d’imposer des mutations pour une partie du personnel médical.

“On se bat pour que la population continue à avoir accès aux soins, explique Spiros Papakostantinou, médecin hospitalier. On refuse qu’il y ait des fermetures d’hôpitaux. On se bat aussi pour sauver nos emplois. On veut garder un service public de qualité et on veut que la gratuité des soins soit préservée”.

Les grévistes ont reçu le soutien de plusieurs patients, eux aussi inquiets des réformes du secteur de la santé. Ainsi Michalis, chômeur âgé de 49 ans. Depuis sa naissance, il souffre d‘épilepsie. “Jusqu‘à ces derniers mois, dit-il, je n’avais pas à payer pour mon traitement. Mais maintenant, on me demande de payer 25% du prix des médicaments”.

Pour pouvoir bénéficier d’une aide financière internationale, le gouvernement grec a dû engager plusieurs plans d’austérité. D’ici à la fin de l’année, il pourrait supprimer près de 4000 emplois dans toute la fonction publique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : les options de Barack Obama