DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Témoignage à charge de Gu Kailai contre Bo Xilai


Chine

Témoignage à charge de Gu Kailai contre Bo Xilai

C’est le deuxième jour du procès de Bo Xilai, ancienne étoile montante du Parti communiste chinois. L’ancien membre du puissant Bureau politique du Parti comparaît pour corruption, détournement de fonds et abus de pouvoir.

Le témoignage de sa femme, Gu Kailai, reconnue l’an dernier coupable du meurtre d’un britannique, a été diffusé vendredi pendant l’audience. Il est à charge contre son mari:

“Il savait tout, quand nous avions besoin d’acheter des billets d’avion notre famille appelait toujours Xu Ming. Nous lui demandions de l’aide pour tout ce dont nous avions besoin, son entreprise nous aidait.” a-t-elle affirmée dans une vidéo où elle apparaît très amaigrie.

Les journalistes étrangers n’ont pas accès à la salle d’audience. Le tribunal préfère diffuser des informations via un microblog très consulté. La censure s’exerce sur les commentaires des internautes, Bo Xilai comptant des partisans dans la société chinoise.

“Nous les citoyens ordinaires nous savions tous que Bo Xilai était un héros de la lutte contre le crime à Chongqinq. Le héros a été déposé, il n’y a rien que nous puissions faire, nous les gens ordinaires. Nous voulons assister à ce procès, mais nous n’avons pas le droit. Ils disent que c’est un procès public, mais comment peut-il être ‘public’ si l’accès est interdit?” se demande un homme interrogé non loin du tribunal de Jinan, où se déroule l’audience.

Fait inhabituel lors d’un tel procès, Bo Xilai affiche une certaine combativité. Il a réagi au témoignage de sa femme en déclarant qu’elle était folle. D’après de nombreux analystes, le verdict a sans doute déjà été décidé à l’avance par le pouvoir chinois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sept corps retrouvés dans une fosse commune au Mexique