DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : journée de deuil national après l'attentat de Tripoli (45 morts et 280 blessés)

Vous lisez:

Liban : journée de deuil national après l'attentat de Tripoli (45 morts et 280 blessés)

Taille du texte Aa Aa

Les familles des victimes du double attentat à la voiture piégée de vendredi contre deux mosquées de Tripoli, dans le nord du Liban, ont enterré leurs morts, alors que samedi avait été décrété journée de deuil national.

Le bilan – 45 morts et 280 blessés – de ces attaques visant des lieux de culte sunnites demeure provisoire car il y aurait encore des disparus. Elles n’ont pas été revendiquées mais
tous les acteurs et observateurs de la scène libanaise y voient une “extension du conflit syrien” voisin, selon l’expression d’un analyste, Charles Lister.

“Nous sommes quasiment certains que les épisodes de la banlieue sud de Beyrouth (27 morts le 15 août) et de Tripoli hier ont été commis par les mêmes mains, a pour sa part commenté le Premier ministre libanais sortant, Najib Mikati. Nous n’appelons pas à la réconciliation, nous n’accusons pas l’un ou l’autre d‘être responsable de ces attentats. Ce dont nous avons besoin, c’est d’unité pour combler le vide actuel…”

Le pays est sans gouvernement depuis cinq mois – les élections législatives ont été reportées
et elles devraient se tenir en novembre 2014. Longtemps littéralement sous tutelle de la Syrie,
le Liban est aujourd’hui écartelé entre ceux qui soutiennent le régime de Bachar al-Assad et ceux qui le combattent.