DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : le dirigeant d'AfD aurait été agressé


Allemagne

Allemagne : le dirigeant d'AfD aurait été agressé

Les tensions se multiplient en Allemagne à l’approche des élections législatives du 22 septembre. Le parti anti-euro AfD, Alternative pour l’Allemagne, affirme que son dirigeant Bernd Lucke, a été agressé hier par un groupe d’extrémistes de gauche, à Brême lors d’un meeting de campagne. De son côté, la police a indiqué que 25 activistes cagoulés avaient attaqué des sympathisants d’AfD avec des vaporisateurs de gaz poivré.
Par ailleurs, à Berlin, le parti néo-nazi NPD a protesté hier contre un nouveau foyer pour réfugiés. D’après la police, quelques 150 personnes étaient aux côtés de l’extrême-droite tandis que 750 autres ont participé à une contre-manifestation.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Californie: les terrains escarpés freinent les pompiers