DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le monde agricole mobilisé pour sa survie en Colombie


Colombie

Le monde agricole mobilisé pour sa survie en Colombie

Au moins trois personnes ont été tuées en Colombie dans des heurts entre la police et des agriculteurs. Ces derniers ont lancé une grève illimitée depuis une semaine pour demander au gouvernement de les aider à surmonter la crise. Ils accusent le président colombien, Juan Manuel Santos, d’avoir précipité leur déclin en les exposant à la concurrence des produits étrangers, en signant notamment des accords de libre-échange avec les Etats-Unis et l’Union européenne.

“Ils ont oublié les agriculteurs. Le président ne s’occupe que des producteurs de café. Il ne s’est pas engagé auprès des paysans, des producteurs de pommes de terre ou des producteurs laitiers. Ils massacrent les paysans dans les champs à Toca, à Siachoque, partout. Donc c’est à nous de nous unir”, indique ce manifestant.

Les denrées commencent donc à manquer à Bogota. Les agriculteurs bloquent en effet les routes dans la province de Boyaca, carrefour névralgique des approvisionnements pour la capitale. Le gouvernement accuse les FARC d’avoir infiltré le mouvement pour durcir la contestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les demandeurs d'asile : nouveau thème de campagne en Allemagne