DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Bruxelles l'opposition syrienne appelle à l'intervention armée contre Bachar


Le bureau de Bruxelles

A Bruxelles l'opposition syrienne appelle à l'intervention armée contre Bachar

A Bruxelles, une centaine d’opposants au régime syrien se sont regroupés sous les fenêtres du Conseil européen, pour dénoncer l’utilisation d’armes chimiques et réclamer une intervention militaire.
Au même moment les experts en armes chimiques de l’Onu continuent leur enquête dans la banlieue de Damas.

Une enquête qui ne suffit pas à Rabi Chaar, coordinateur des révolutionnaires syriens à Bruxelles :

“Nous réclamons une intervention militaire, nous sommes venus pour demander aux Européens d’assurer la protection de la population syrienne qui est massacrée devant tout le monde… Où sont passés les droits de l’homme, où est passée l’humanité elle même… ? »

Le représentant du Conseil national syrien en Belgique Georges Chachan appelle à une intervention stratégique à long terme :

“En fait il faut tout d’abord une intervention pour que ce qui se passe en Syrie ne se propage pas dans toute la région, et deuxièmement, il faut une intervention qui fera plus que simplement renverser Bachar al-Assad, c’est a dire une intervention qui aidera les Syriens à construire un État démocratique.”

Les représentants des manifestants ont délivré leurs revendications par lettre à la chef des affaires étrangères européennes Catherine Ashton pour inciter la communauté internationale à prendre ses responsabilités.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les forêts européennes saturent et absorbent moins de CO2