DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : nouvelle crise politique en vue


Italie

Italie : nouvelle crise politique en vue

Le torchon brûle entre les deux partis de la coaltion gouvernementale en Italie. En cause encore et toujours le sort de Berlusconi. Le parti démocrate a rejeté le chantage de la formation du Cavaliere, le PDL qui a affirmé qu’une crise gouvernementale serait “inévitable” si Berlusconi était déchu de son mandat de sénateur suite à sa condamnation pour fraude fiscale. Un vote aura lieu au Sénat au mois de septembre pour décider de l’inéligibilité de Berlusconi et du maintien ou non de son statut de sénateur. Dans les rues de Rome, le ton est dur. “Il devrait aller en prison”, dit cet homme, “les criminels tels que lui doivent se tenir hors de la vie politique. Il devrait être enfermé pendant 30 ans, il a volé 60 millions d’Italiens”. “C’est encore un exemple de la manière dont Berlusconi fait ce qui est bon pour lui, pas pour l’Italie”, réagit cet autre.
Silvio Berlusconi a été condamné à 4 ans de prison, commuée en une peine d’un an, peine qui sera applicable à partir de mi-octobre, soit sous forme de travaux d’intérêt général soit d’une assignation à résidence.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fukushima : Tokyo prend à bras-le-corps les problèmes d'eau contaminée