DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Syrie pèse sur les marchés boursiers et ceux des matières premières

Vous lisez:

La Syrie pèse sur les marchés boursiers et ceux des matières premières

La Syrie pèse sur les marchés boursiers et ceux des matières premières
Taille du texte Aa Aa

Les retombées d’une possible intervention occidentale en Syrie ont touché toutes les places financière mondiales : dès lundin matin les places boursières asiatiques étaient en repli : à Tokyo notamment oú l’indice Nikkei affichait en clôture -0,7%.
Sur le marché des changes, la roupie indienne a de nouveau franchi un nouveau plus bas par rapport au dollar mardi tout comme la livre turque.
Dès l’ouverture en Europe occidentale, les marchés boursiers se sont inscrits dans le rouge avec des reculs qui se situent à la mi-journée à des niveaux compris entre 1 et 2%, sauf l’indice Footsie de la bourse de Londres qui recule de 0,6% seulement.
Les autres conséquences financières de cette alerte géopolitique : la hausse des cours du pétrole : le Brent de la mer du Nord et le brut léger américain gagnent environ 1% mardi à 112 et 107 dollars respectivement le baril. Enfin l’once d’or grimpe mardi à 1411 dollars.