DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le torchon brûle entre Zagreb et la Commission européenne

Vous lisez:

Le torchon brûle entre Zagreb et la Commission européenne

Taille du texte Aa Aa

Entre la Croatie et l’Union européenne, la lune de miel est terminée. La Commission européenne menace de prendre des mesures contre le nouveau pays membre si Zagreb continue à limiter la portée du mandat d’arrêt européen.

Trois jours seulement avant l’entrée du pays dans l’Union le 1er juillet dernier, le Parlement croate avait exclu de la portée des mandats européens les délits antérieurs à 2002, y compris ceux commis pendant le conflit serbo-croate pendant les années 1990.

La porte-parole de la vice-présidente de la Commission européenne a annoncé que Viviane Reding allait soumettre le dossier devant le collège des commissaires la semaine prochaine.

Le Premier ministre croate a vivement réagi, affirmant que la Croatie n‘était pas le seul pays à avoir limité la portée du mandat d’arrêt européen, citant l’Autriche, la France, l’Italie, le Luxembourg et la République tchèque.

Si Zagreb refuse de renoncer à cette mesure, la Commission pourrait envisager de réduire son accès aux fonds européens. Le pays pourrait aussi être placé sous un mécanisme semestriel de contrôle de conformité avec le droit européen.