DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Serbie et Kosovo : la médiation toujours aussi laborieuse


Le bureau de Bruxelles

Serbie et Kosovo : la médiation toujours aussi laborieuse

Quatre mois après s‘être mis d’accord sur la normalisation de leurs relations, la Serbie et le Kosovo continuent de ferrailler malgré la médiation laborieuse de l’Union européenne. Les deux premiers ministres étaient ce mardi à Bruxelles pour discuter de la mise en œuvre de cet accord, secteur par secteur.

“ Cette réunion est importante “, a assuré le chef du gouvernement kosovar Hashim Thaçi. “ Nous continuons à discuter de l’application de l’accord que nous avons conclus, et nous parlons des questions techniques concernant les secteurs des télécommunications et de l‘énergie. “

Mais l’enjeu le plus urgent, ce sont les élections municipales de novembre, des élections que les Serbes du Kosovo veulent boycotter, ne reconnaissant pas l’autorité de Pristina.

La porte-parole de la Haute représentante Catherine Ashton souligne quant à elle les efforts de Bruxelles. “ Nous avons travaillé pendant l‘été avec les deux parties sur la mise en oeuvre de leur accord, notamment sur la préparation des élections municipales annoncées pour le 3 novembre “ , explique Maja Kocijancic.

Au stade actuel, le gouvernement serbe conteste même la présence de l’emblème kosovar sur les bulletins de vote. Les Serbes du nord du Kosovo avaient déjà boycotté les municipales de 2010.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

A Bruxelles l'opposition syrienne appelle à l'intervention armée contre Bachar