DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

50 ans après, Obama rend hommage à "ceux qui ont marché"

Vous lisez:

50 ans après, Obama rend hommage à "ceux qui ont marché"

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama a tenu la vedette au dernier jour des commémorations des 50 ans de la “marche sur Washington” pour les droits civiques des noirs américains. Les chants et les discours se sont succédés devant le “Lincoln Memorial”, à l’endroit même où Martin Luther King a prononcé son discours historique “I have a dream”. Une cérémonie tout en symbole, à l’image de la cloche qui a fait “résonner” l’appel à la liberté lancé il y a 50 ans jour pour jour.

L’allocuation du premier président noir des Etats-Unis était particulièrement attendue. “Parce qu’ils ont marché, l’Amérique est devenue plus libre et plus juste, pas seulement pour les afro-Américains mais pour les femmes, les latinos, les asiatiques, les indiens, pour les catholiques, les juifs, et les musulmans, pour les gays pour les Américains souffrant de handicap” a t-il notamment déclaré. “L’Amérique a changé pour vous et pour moi. Et le monde entier a puisé de la force de cet exemple, qu’il s’agissent des jeunes qui regardaient depuis l’autre côté du rideau de fer, et qui éventuellement feraient tomber ce mur, ou qu’il s’agissent des jeunes d’Afrique du sud, qui éventuellement mettraient fin au fléau de l’apartheid”

Un demi-siècle après, si Obama a salué l’héritage du pasteur d’Atlanta, il a aussi souligné le chemin restant à parcourir face aux défis économiques et aux inégalités persistantes dans le pays.