DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attaque chimique en Syrie : Ban Ki-moon demande du temps pour établir les faits


Syrie

Attaque chimique en Syrie : Ban Ki-moon demande du temps pour établir les faits

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mercredi les membres du Conseil de sécurité à s’unir pour la pays en Syrie. Un discours qui intervient alors que la Russie et les Occidentaux accusent respectivement la rébellion et le régime Damas d‘être à l’origine de l’attaque chimique.

‘‘Il est essentiel d‘établir les faits. C’est le but de la mission d’enquête des Nations Unies, qui est actuellement sur place. Quelques jours après l’attaque, les experts ont collecté des échantillons précieux et interrogé des victimes et des témoins. Cette équipe a besoin de temps pour faire son travail. Donnez une chance à la paix, donnez une chance à la diplomatie’‘, a-t-il martelé lors de ce discours prononcé à La Haye.

Les enquêteurs des Nations Unies ont repris leurs investigations ce matin dans la Ghouta orientale, l’une des deux régions de la banlieue de Damas, qui aurait été la cible la semaine dernière d’une attaque chimique particulièrement meurtrière. Ils s‘étaient rendus lundi dans l’autre zone visée, à Moadamiyat al-Cham, où ils auraient collecté un certain nombre de preuves, selon l’ONU.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Vague d'attentats meurtriers à Bagdad