DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Kirghizstan exclut toute menace d'épidémie de peste bubonique


Kirghizistan

Le Kirghizstan exclut toute menace d'épidémie de peste bubonique

160 personnes ont déjà été hospitalisées dans ce pays d’Asie centrale et l’une d’entre elles, un garçon de 15 ans, est décédée dans l’est du pays. Il aurait été piqué par une puce provenant d’un rongeur, peut-être une marmotte.

Les autorités de Bichkek accusent les médias étrangers de désinformation visant à porter atteinte au tourisme dans le pays. Elles affirment que la situation est sous contrôle notamment dans la région d’Issyk-Koul.

La population locale elle est inquiète à l’image de cet homme : «Maintenant, on est inquiet. Si le gouvernement ne trouve pas assez d’argent pour stériliser la zone d’où est partie l‘épidémie, qui peut nous donner des garanties ? Personne ne peut nous garantir que cela ne va pas revenir l’année prochaine ou même se répéter rapidement”, explique cet homme.

La Chine et la Mongolie ont décidé de ne pas envoyer leurs sportifs devant participer à des compétitions dans cette région.

Le dernier cas de peste bubonique au Kirghizstan remonte à une trentaine d’années.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Fin de la discussion sans véritable conclusion