DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le régime d'Assad fait front et promet un cimetière aux Occidentaux


Syrie

Le régime d'Assad fait front et promet un cimetière aux Occidentaux

Face au bruit de bottes, le pouvoir syrien a démenti tout recours aux armes chimiques tout en accusant les rebelles d’avoir utilisé ces armes. L’armée a commencé à se repositionner ces dernières 48 heures en prévision d’une intervention.

Maintenant une attitude de défi, comme depuis le début de la révolte en mars 2011, Damas dénonce les “inventions” de l’Occident :

“Ce qu’il y a de plus dangereux, c’est que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France encouragent et adoptent les mots des terroristes. Ce qu’il y a de plus dangereux, c’est que ces terroristes vont bientôt utiliser des armes chimiques contre les peuples européens,” affirme le vice-ministre syrien des Affaires étrangères.

La presse officielle relaie les accusations anti-Occident et la volonté du régime de se défendre par tous les moyens. Une position soutenue par ce Syrien : “Je ne m’attends pas à un succès contre la Syrie et je voudrais qu’ils nous frappent parce que de toute manière, nous vivons déjà en guerre. Je voudrais qu’ils nous attaquent et qu’on leur montre de quoi on est capable”.

En cas de frappes occidentales, ce sont les infrastructures stratégiques qui devraient être visées en priorité. Si certains ont décidé de rester malgré tout, ils seraient déjà nombreux à avoir fui vers les campagnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Barack Obama n'a pas encore pris sa décision sur une éventuelle intervention en Syrie