DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les inspecteurs de l'ONU quitteront la Syrie samedi


Syrie

Les inspecteurs de l'ONU quitteront la Syrie samedi

Avant toute action militaire, il faut attendre les résultats de l’enquête des experts de l’ONU sur l’attaque chimique du 21 août dernier près de Damas. Telle est désormais la position de la Grande-Bretagne et sans aucun doute des Etats-Unis, et de la France, pays qui se disent prêts à intervenir en Syrie. En visite à Vienne, en Autriche, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon a expliqué que les inspecteurs poursuivront leur travail jusqu‘à demain, vendredi. “Ils quitteront la Syrie samedi matin et me feront aussitôt leur rapport”, a t-il dit.

Après une réunion des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, Barack Obama a affirmé que rien n‘était décidé tout en en évoquant un coup de semonce contre Damas. “Je n’ai pas encore pris de décision, mais je pense qu’il est important que nous fassions le choix de réagir à l’usage d’armes chimiques, de sorte que le régime d’Assad, impliqué dans une guerre civile, reçoive un message assez fort sur le fait qu’il ferait mieux de ne pas recommencer”.

Selon les spécialistes, les raids éventuels seront menés avec des missiles Tomahawk embarqués sur des navires croisant en Méditerranée. Des chasseurs-bombardiers pourraient également intervenir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les feux de forêts s'intensifient au Portugal