DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colombie : le mouvement des agriculteurs prend encore de l'ampleur


monde

Colombie : le mouvement des agriculteurs prend encore de l'ampleur

Scènes d‘émeutes hier dans la capitale colombienne Bogotá, où des milliers de paysans ont défilé pour protester contre les difficultés grandissantes de leur secteur. Des heurts ont éclaté avec les policiers faisant plusieurs dizaines de blessés. Entamé il y a une dizaine de jours, ce mouvement de protestation national semble grossir chaque jour un peu plus. Il a reçu le soutien des ouvriers, des camionneurs ou encore des étudiants. ‘‘Nous aussi avons nos propres revendications. Nous demandons une éducation gratuite et de qualité’‘, dit l’un d’eux.

Le président colombien Juan Manuel Santos a pu constater depuis un hélicoptère l’ampleur et la violence de ces manifestations, qui auraient fait également une dizaine de blessés parmi les policiers. Le ministre de la Défense dénonce la présence de terroristes FARC dans les cortèges : “Il est clair que ce ne sont pas des enfants de chœur, ce sont des vandales, des criminels au service d’intérêts obscurs, bien entendu au service des terroristes des FARCS”, a déclaré Juan Carlos Pinzón.

Les agriculteurs réclament au gouvernement davantage de soutien pour faire face à l’augmentation des prix des intrants, et à une concurrence accrue, due à la libéralisation du commerce. Pour se faire entendre, ils ont bloqué des dizaines de routes, entraînant des pénuries sur certains produits à Bogotá.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Amérique centrale : l'Union européenne va ouvrir des ambassades