DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le poète irlandais Seamus Heaney, Nobel de littérature, est mort

Vous lisez:

Le poète irlandais Seamus Heaney, Nobel de littérature, est mort

Taille du texte Aa Aa

Le poète irlandais Seamus Heaney, prix Nobel de littérature 1995, s’est éteint à Dublin à l‘âge de 74 ans.

Chantre mystique de la renaissance celtique, il était considéré comme la plus grande voix de langue anglaise, venant de l’Irlande, depuis William Butler Yeats, autre Prix Nobel irlandais.

Né en Irlande du Nord en 1939 dans une famille de paysans catholiques, Seamus Heaney commence à écrire en 1962 pour des magazines irlandais tout en fréquentant les cercles littéraires de Belfast et animant une société de jeunes poètes locaux. Il publie son premier recueil de poèmes, “Mort d’un naturaliste”, en 1966.

Après de brillantes études à l’Université de Derry, puis à celle de Belfast, il fonde une famille et s’installe à Dublin oú il travaille occasionnelement pour la radio-télévision irlandaise, la BBC et plusieurs journaux. Heaney est ensuite nommé maître de conférence à la Queen’s University. Plus tard (de 1989 à 1994), il sera titulaire de la chaire de poésie à la prestigieuse université d’Oxford, en Grande-Bretagne.

En 1975, il publie le recueil intitulé “North” qui sera considéré comme son chef-d’oeuvre. Reconnu comme l’un des plus grands poètes de langue anglaise et le plus irlandais des poètes irlandais, il est très apprécié dans le monde anglo-saxon pour une poésie mêlant l‘évocation sensuelle de la nature et du cadre celtique à la violence désespérée de la situation politique actuelle en Irlande du Nord.

Son oeuvre poétique, qui rassemble une douzaine de recueils de poèmes, est restée presque totalement inconnue dans le monde francophone jusqu’en 1995.

Le Prix Nobel lui avait été attribué par l’académie suédoise pour “la beauté lyrique et la profondeur éthique” de son oeuvre. Mais il a été lauréat d’autres prix littéraires, dont le prix Somerset Maugham (1968), le prix littéraire de la Fondation américano-irlandaise (1973) ou le prix WH Smith de 1975.