DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réactions de syriens à la perspective d'une frappe américaine


Syrie

Réactions de syriens à la perspective d'une frappe américaine

Dans un jardin public de la capitale syrienne Damas, où semble flotter une atmosphère détendue selon les images de la télévision d’Etat, on affiche la confiance, dans les forces de sécurité syriennes.

“Voilà deux ans qu’on s’attend à une attaque d’Israël, relativise un homme, on est habitué à ce genre de situation, regardez les gens, il sont relax!”

“Personne ne nous fait peur, renchérit une jeune femme. Dieu protège l’armée arabe syrienne, mon mari est militaire, que Dieu protège nos soldats.”

A environ 150 kilomètres de là, le camp de Zaatari, en Jordanie, où sont installés, depuis le début du conflit, plus de 120 000 réfugiés syriens.
Nombre d’entre eux accueillent toutefois avec prudence la nouvelle d’une intervention étrangère, à l’instar de Bilal Ammari :

“Depuis le début, il y a une conspiration contre nous. De nombreux pays ne vont pas participer, car le régime est comme une mafia avec des pays alliés. Nous espérons qu’une intervention militaire, même si elle est limitée, aidera l’armée libre syrienne à contrôler de nombreux territories en Syrie, dès que possible.”

Alors que les enquêteurs de l’ONU ont quitté le territorie syrien, le régime dit s’attendre désormais “à une frappe occidentale à tout moment”
et ajoute qu’il est “prêt à riposter également à tout moment”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Brésil : nouvelles protestations à travers le pays