DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique : marche contre la réforme du secteur énergétique

Vous lisez:

Mexique : marche contre la réforme du secteur énergétique

Taille du texte Aa Aa

Ils disent non aux privatisations.
Des milliers de manifestants ont marché à Mexico hier, pour s’opposer à la réforme du secteur du pétrole et de l‘électricité, proposée au Congrès à la mi-août par le président mexicain Enrique Pena Nieto.

Cette modernisation ouvre la porte au secteur privé pour explorer, extraire ou raffiner le pétrole, chasse gardée jusque là de l’entreprise d’Etat Pemex.

Ce type de partenariat est par ailleurs interdit par la Constitution.

“Moderniser le secteur des hydrocarbures et de l‘énergie pour renforcer notre indépendance énergétique, conteste le comédien et militant Daniel Gimenez Cacho, ne nécessite pas de modifier la constitution ou le rôle de l’Etat dans la production.”

Si la production d’hydrocarbures a chuté de 25 % depuis 10 ans au mexique, l’industrie énergétique, nationalisée en 1938, reste un motif de fierté pour les mexicains.

Le président Pena Nieto touche donc une corde sensible.

A deux jours de son discours à la nation, ces manifestants semblent lui signifier qu’il engage une réforme épineuse.